•  
  •  

Années 2010 et plus

Souper Annuel 2010

Les Croque-Tout ont 20 ans !

2010, l'année de nos 20 ans. Pour ce jubilé, deux repas. Le premier a eu lieu à Bâle, le samedi 22 mai, au Restaurant Stucki tenu admirablement bien par Mme Tanja Grandits. Le deuxième nous a sorti de nos frontières, nous nous sommes déplacés à Monte Carlo le 23 octobre pour y découvrir la cuisine de l'un des plus grand chef français Alain Ducasse dans son restaurant le Louis XV.


Alain Ducasse ou plus particulièrement ses deux seconds Frank Cerruti et Pascal Bardet nous ont proposés les deux menus suivants :


Pour les gourmets

  • Coquilles Saint-Jacques dorées en cocotte, pulpe de laitue et de cresson de fontaine, tartufi di Alba râpés crus
  • Gnocchi de pommes de terre mêlés de champignons des bois, un velouté de cèpes pour saucer
  • Loup de Méditerranée glacé au jus de tomates vertes, courgettes trompettes, olives et basilic
  • Poitrine de pigeonneau des Alpes-de-Haute-Provence, foie gras de canard sur la braise, polenta du Piémont, jus goûteux aux abats
  • Sélection de fromages affinés pour nous
  • Le dessert de votre choix à la carte

Les jardins de provence

  • Bouillon léger de lentilles vertes du Puy de poularde, une royale de foie blond
  • Primeurs des jardins de Provence à la truffe noire, huile d'olives taggiasche de Terre Bormane, aceto balsamico et fleur de sel
  • Cèpes cuits au four en feuilles de châtaignier, un mélange de salades d'automne, condiment aux noix nouvelles
  • Dans une cookpot lutée: légumes et fruits d'automne au jus de raisin muscat, une râpée de poire crue
  • Sélection de fromages affinés pour nous
  • Le dessert de votre choix à la carte

Les vins

Les vins dégustés lors du repas:


Gran Claustro Brut Nature Reserva 2002 - Castell de Perelada (Costa-Brava)
Pazo de Señorans 2004 - Pazo de Señorans (Rías Baixas)
Xarel.lo Pairal 2003 - can Ràfols dels Caus (Penedès)
Allende 2002 - Finca Allende (Rioja)
Fagus de Coto de Hayas 2002 - Bodegas Aragonesas (Campo de Borja)
Muscat Cap Corse 2009 - Domaine Gentile - Corse France - www.domaine-gentile.com

Les appréciations :

Louis XV
Alain Ducasse


Catherine F. 43.0
Denis D. 38.0
Régula S. 41.7
Thierry B. 43.9
Thierry C. 42.5
   
TOTAL 209/300

Dans le détail :
    Catherine     Denis     Régula     Thierry B.     Thierry C.  
Le cadre 6.0 5.5 5.0 5.5 5.0
Le service 6.0 5.5 5.8 5.8 5.5
Les entrées 4.0 3.0 4.0 4.7 4.5
Le plat principal 4.0 3.0 4.0 4.2 3.5
Fromages et/ou desserts 5.0 4.0 4.2 5.6 4.0
L'originalité 3.0 2.0 4.0 3.1 4.0
Qualité des produits 5.5 6.0 4.7 - 5.5
Les vins 6.0 5.0 5.0 5.3 5.0
Le/la Chef et son accueil 0.0 1.0 2.0 0.3 1.0
Appréciation générale 3.5 3.0 3.0 5.0 4.5
      
TOTAL 43.0 38.0 41.7 43.9 4205

*Le total est extrapolé sur 60 points (note maximum si tous les critères sont remplis).

Catherine

  • Le cadre : au tout premier abord, peut-être un peu kitsch mais avec le temps j'ai vraiment apprécié la volupté du lieu. Et quels arrangements florals magnifiques !
  • Le service : la qualité du service est vraiment impressionnante et le personnel reste néanmoins très sympatique.
  • Les entrées : j'ai quand même bien aimé le loup, pour moi la seule entrée qui me laisse vraiment un souvenir. Les coquilles et les gnocchi m'ont déçu.
  • Le plat principal : rien de bien nouveau…
  • Fromages et/ou desserts : mon dessert m'a bien plu.
  • L'originalité du menu : malheureusement rien de bien surprenant, même décevant.
  • Qualité des produits : rien à redire sauf peut-être l'amertume des champignons.
  • Les vins : un grand moment de plaisir avec le blanc.
  • Le Chef et son accueil : ?
  • Appréciation générale : que dire… Pour le cadre et le service, un tout grand moment mais nous allions chez Ducasse tout d'abord pour goûter à sa cuisine et sur ce point, je suis extrêmement déçue. Pour le nom avant tout et le prix, je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus recherché dans les goûts , plus soigné dans la présentation, plus inventif.

Denis

  • Le cadre : quant on va dans un restaurant qui s’appel Louis XV, on s’attend à un carde très chargé avec moulures, lustres, hauteur de plafond, peintures….on n’a pas été déçus ! un vrais palais ! Ce n’est pas mon style, mais dans le genre, grandiose ! le demi-point enlevé est à cause de la chaleur excessive.
  • Le service : le personnel, nombreux, efficace s’adaptant plutôt bien à la clientèle. Un demi-point enlevé, l’annonce des plats était citée très machinalement.
  • Les entrées : en résumé, déception ! La première entrée; cuisson des coquilles parfaite, mais la truffe aucun goût. La deuxième; j’ai trouvé beaucoup d’amertume dans les champignons. La dernière; le loup bien cuit, mais plat très simple.A la vu de tout ces plats, aucun ouah ! présentation très banale ! Pour rappel, le menu est à 280.00 euros !
  • Le plat principal : re déception ! A la présentation du plat, un sentiment, « pas envie ! » Un morceau de pigeon sur lequel une trop grosse tranche de foie gras vient s’appuyer ! Pas de couleur, pas de décoration ! Du côté du goût, le pigeon excellent ! Le foie gras par contre n’était à mon avis pas assez saisi, il était juste cuit ! Pour terminer, la polenta, qui cachée sous la tranche de foie était bonne.
  • Fromages et/ou desserts : choix de fromage normal, ils étaient plutôt bien « faits ». Là aussi, un petit raisin, une noix….pour la déco n’aurait pas été superflus…
  • L'originalité du menu : l’originalité du menu est surtout dans l’énoncée se trouvant sur la carte, mais lors de la pose de l’assiette sur la table, ça ressemble à un soufflé qui retombe !
  • Qualité des produits : rien à dire.
  • Les vins : les deux vins conseillés par le sommelier étaient parfaits, avec une préférence pour le blanc. Mais à 200.00 euros la bouteille (celles-ci étant les moins chers), le choix a été assez limité. Un peu d’abus quant même !
  • Le Chef et son accueil : nous avons pris l’avion, la voiture, un hôtel, dépensé près de 2000 euros pour le repas, mais le chef ne se déplace pas !
  • Appréciation générale : que dire de plus ? Cette cuisine là ; mérite un bon dépoussiérage ! Il n’y a pas de découverte dans les produits, pas de folie dans la préparation, pas d’imagination dans la présentation. Les étoiles affichées dans les guides ne sont pas celles que j’ai eues dans les yeux !

Régula

  • Le cadre : superbe demeure, tables bien espacées, ce qui procure une certaine intimité, on entendait pas les discutions aux autres tables, agréable.Le service : impeccable, rien à redire, service intentionné, les garçons étaient très observateurs tout en étant discret.
  • Les entrées : bonnes, mais auraient mérité plus de fantaisie, de recherche, de liberté, assez commun en fin de compte. Les légumes avaient trop le goût de truffes ; du reste , je crois que les truffes est son dada..
  • Le plat principal : idem que les entrées.
  • Fromages et/ou desserts : fromages : jolis choix et grandes variétés. Desserts : ravioles d’agrumes, jus de citronelle et graines de fruit de passion : Les ravioles étaient fades, et le dessert manquait de goût de citronelle, je m’attendais à quelque chose de plus exotique.
  • L'originalité du menu : boof, à mon avis pas assez de recherche, pour un menu de ce prix, mériterait de faire mieux.
  • Qualité des produits : ok.
  • Les vins : le vin blanc était sublime, j’en rêve encore, long goût en bouche, fruité.
  • Le Chef et son accueil : dommage, nous ne l’avons pas vu.
  • Appréciation générale : vu le prix, et le manque de recherche, j’avais l’impression qu’il profite de sa renommée, et qu’il s’endort sur ces lauriers…

Thierry B

  • Le cadre : je pensais que le style allait me sembler lourd et ‘étouffant’. Tout compte fait, ben non. Les proportions généreuses de la salle mettent les valeurs architecturales et picturales d’un ensemble qui m’a fait croire que l’on se trouvait à Versailles.
  • Le service : ah. Pardon. Excusez. Chez LouLou on sait recevoir. Service excellent et non ‘intrusif’. De la température idéale de vin blanc aux services placés juste (je ne dirai pas pourquoi…) tout m’a convaincu. Souriant (sans être ‘rond-de-jambe’), efficace, discret.
  • Les entrées : à part les gnocchis de pommes de terre légèrement en retrait, les coquilles St-Jacques et le loup furent excellent. Excellent, oui, mais très ‘classique’ non ?
  • Le plat principal : cuisson parfaite. Je suis d’accord avec d’autres vénérables confrères-sœurs, il manquait un peu de couleur et de folie…Comme pour les entrées….C’est très bon oui mais sans farouche originalité.
  • Fromages et/ou desserts : fromages OK et bon conseil du serveur. Mais le dessert…..aïe, aïe, aïe ce Baba au rhum m’a rendu carrément baba d’admiration. Le choix du rhum, la présentation du baba dans une sphère dont on fait glisser la coupole, l’opération…..Un baba c’est assez courant dirons les esprits chagrins. Ouais, mais la substantifique moelle du Baba au rhum c’est chez LouLou et pas ailleurs..
  • L'originalité du menu : chez LouLou ce n’est pas la révolution côté originalité.
  • Les vins : on doit parler du prix ? Le blanc (Auxey-Duresses) un chardonnay tel que je les aime, un beau nez typique et fruité, vraiment riche et long en bouche; excellent tout simplement. Un beau souvenir. Le rouge (une Côte-Rôtie) pas mauvais en soi, mais qualitativement en retrait par rapport au blanc. Une découverte avec ce vin de dessert Corse au nez de sureau. Alors on ne parle pas du prix, hein !
  • Le Chef et son accueil : chez LouLou pas de chef qui accueil, pas de bonne note.
  • Appréciation générale : revenons sur ce qui est écrit sur le menu : « Le respect du vrai goût des choses m’amène parfois à composer des plats très simples, ne comportant pas plus de deux ingrédients, relevés d’un seul élément aromatique » Nous voici peut-être mieux éclairé sur le credo culinaire de notre chef invisible. Une bonne cuisine qui ne se veut dans une tradition de cuisine française ‘bourgeoise’. Diable, nous sommes chez un roi pas chez Robespierre ! Et puis est-ce qu’une cuisine telle que celle dégustée à Bâle chez Stucki s’harmonise dans ce décor ???
    J’aimerais encore relever l’extravagant service du thé (alors là, c’est assez innovant comme service !!!), les petites attentions après le dessert et le chocolat pour Mesdames (et nous les mâles nous étions chocolat). Bon et le prix dans toute cette histoire ? Elevé. Très élevé. Surtout en regard d’une cuisine bien que plaisante, n’invente rien. Cependant, il y a le reste : le décor, le service, une ambiance, un dessert.

Thierry C

  • Le cadre : un cadre très rococo mais grandiose. Une salle particulièrement silencieuse. Un peu trop chaud vers la fin.
  • Le service : impécable. Attentionné et sympathique..
  • Les entrées : pour moi un manque flagrant de créativité. Rien que du classique. Des cuissons parfaites pour le poisson et les coquilles saint-jacques. Une généreuse rasade de truffe blanche mais manque un peu de folie.
  • Le plat principal : j’ai pas aimé. J’ai trouvé le pigeon pas suffisement assaisonné. La tranche de foie gras était pour moi discgracieuse dans cette assiette car tellement énorme. Dommage que la tranche de polenta n’était pas plus grande.
  • Fromages et/ou desserts : un joli plateau de fromages bien affiné. Le dessert un peu deçu. Je m’attendais selon l’énnoncé à quelque chose de raffraichissant et en fait j’ai un droit à une tarte chaude
  • L'originalité du menu : je l’ai pas trouvée.
  • Qualité de produits : excellent.
  • Les vins : un très bon vin blanc et un vin rouge sympathique. Par contre les prix sont vraiment exagérés.
  • Le Chef et son accueil : pas de chef. Voilà ce que c’est d’avoir des restaurants dans le monde entier. On ne peut pas être partout. Pour moi c’est un peu usurpé de parler de restaurant d’Alain Ducasse si le chef n’est que rarement présent.
  • Appréciation générale : qualité prix c’est scandaleusement cher. Environ CHF550 par personne. Pour ce montant je connais d’excellente table ou l’on peut sortir vraiment HEUREUX.


D'autres photos de notre périple sont disponibles dans la rubrique "Archives" sous l'onglet "Plus de photos".

Souper Annuel 2011


Escapade à Schaffhouse pour un repas organisé par Thierry B durant le week-end du 22 au 23 octobre 2011 au restaurant et hôtel "Die Fischerzunft" de André Jaeger (www.fischerzunft.ch).

L'hôtel restaurant est situé au bord du Rhin.



Le chef nous a proposé son "Menu du Bonheur" qui comprenait:

  • Tartare de homard, Kim chee, Espuma froid de Dashi. Huître Fine de Claire avec confit d'oignon et pomme.
  • Potage de crème au safran à l'eau de rose, riz Venere et crevettes "white tiger".
  • Vapeur de Saint-Pierre dans une feuille de riz. Shitake Earl Grey, petits pois, chili.
  • Tournedos de cochon ibérique, boudin, Hoi Sin sauce à la crème, shaumai de choux de bruxelles.
  • Brie de Meaux aux truffes du Perigord et pain chaud aux fruits secs.
  • Sorbet Cacao, Mûrres et air d'Armagnac.
  • Tarte aux amandes de Cox Orange croustillantes, fromage blanc aux amandes et soufflé glacé au Grand Marnier.

Les vins : 

2010
Riesling-Sylvaner "Räckedorn" Gächlingen - GVS Schachenmann AG, Schaffhausen
2007
Yvorne - Chardonnay "Clos de la George" Jacqueline Rolaz
2006
Castello Luigi Merlot Vinatierri Ticino


Les appréciations :


Total général:
Die Fischerzunft
André Jaeger


Catherine F. 49.5
Denis D. 48.0
Régula S. 44.1
Thierry B. 42.2
Thierry C. 48.5
   
TOTAL 232/300

Dans le détail :
    Catherine     Denis     Régula     Thierry B.     Thierry C.  
Le cadre 5.0 5.0 3.0 4.0 3.5
Le service 4.0 4.5 3.5 5.4 5.0
Les entrées 5.0 4.0 4.3 5.0 5.0
Le plat principal 5.0 4.0 4.3 5.0 5.0
Fromages et/ou desserts 4.0 5.0 5.4 5.1 5.5
L'originalité 6.0 5.5 5.0 5.0 5.0
Qualité des produits 6.0 6.0 5.0 - 5.5
Les vins 4.0 4.5 4.0 4.5 5.0
Le/la Chef et son accueil 4.0 4.5 4.5 3.2 4.0
Appréciation générale 5.0 5.0 4.5 4.8 5.0
      
TOTAL 48.0 49.5 44.1 42.2 48.5

Catherine

  • Le cadre : Je n’ai pas aimé les tableaux mais si non, le cadre m’a plu, l’atmosphère y était chaude.
  • Le service : Personnel très jeune et sympa, pas snob du tout. Par contre la lenteur du service a presque eu raison de mon appétit !!
  • Les entrées : Très originales avec une touche asiatique sans être toutefois aussi fines qu’à Bâle. Un plus pour la deuxième entrée très subtile.
  • Le plat principal : Il faut oser le porc et le boudin dans un 19 points !! Excellent en plus.
  • Fromages et/ou desserts : Superbe premier dessert, par contre le deuxième, beaucoup trop doux à mon goût.
  • L'originalité du menu : Le porc, c’est une première (si j’ai bonne mémoire…).
  • Qualité des produits : Irréprochable.
  • Les vins : Pas de grandes découvertes.
  • Le Chef et son accueil : In extremis.
  • Appréciation générale : Ce fut une très agréable découverte mais dans le style, Bâle est une cuisine plus raffinée.

Denis

  • Le cadre : Cadre assez cohérant avec le lieux, mais mal assis.
  • Le service : Jeune, sympatique, effort de langue, mais longues attentes entre les plats.
  • Les entrées : Superbes présentations, beaucoup de saveurs.
  • Le plat principal : Le gout du soja l’emporte sur le tout, dommage pour le Saint-Pierre.
  • Fromages et/ou desserts : Pas de choix de fromage (dommage), excellents desserts, surtout le 1er.
  • L'originalité du menu : Des mélanges étonnants, belles découvertes.Qualité des produits : rien à dire.
  • Les vins : Le choix se limite rapidement avec le prix.....mais j’ai eu du plaisir.
  • Le Chef et son accueil : On peut mieux faire, mais peut-être un peu timide....
  • Appréciation générale : J’ai passé une bonne soirée.

Régula

  • Le cadre : Un peu spécial, des tableaux qui ne vont pas avec le style de la salle, des poupées asiatiques en plastic sur une cheminée antique… pas vraiment à mon goût.
  • Le service : Ces jeunes serveuses et serveurs se sont donnés beaucoup de peine à nous servir et à nous parler en français, bravo! (5,1) par contre le temps entre les plats… je ne veux pas en faire un plat…sinon nous serions encore à table ! (2).
  • Les entrées : Sympa les amuses-bouches. Fine de Claire mit Apfel –Zwiebel Confit überbacken 4. Hummer Tatar, Kim Chee 5. Kaltes Dashi Espuma 5. Safran Cremesüppchen mit Rosenwasser, Riso Venere, excellent, un peu trop salé 5.8. Marella Brochette 5
  • Le plat principal : Tournedo von Iberico Schweinsrücken: 5.5, viande très tendre et d’un goût exquis. Blutwurst, Hoi Sincreme, Shaumai von Rosenkohl : 2.5, il faut oser mettre du boudin dans un menu gastronomique ! sûrement pas la tasse de thé de tout le monde. Vapeur von Saint Pierre im Reisblatt Shitake in Earl Grey, Kichererbsen, Chili : 3.5 la sauce avait un gout trop prononcé, pas assez fin, dommage pour le St-Pierre. Le sorbet cassis aux billes de wodka intéressant, beaucoup de recherche et fin : 5.5
  • Fromages et/ou desserts : Trüffelbrie, lauwarmes Dörrfrüchtebrot 5.8 excellent ce brie, crémeux, fondant, un vrai bonheur, et bon équilibre avec ce pain tiède au goût subtile de gingembre. Sorbet Cacao, Brombeeren, Air d'Armagnac : 5.5. Knusprige Tarte von Cox Orange. Mandel Quark Souffle
    Orangen Grand Marnier Quarkeis 4.8.
  • L'originalité du menu : Malgré mes notes assez sévères, le menu est original avec recherche de saveur, et beaucoup d’idées.
  • Qualité des produits : ok.
  • Les vins : Trop chers à mon avis.
  • Le Chef et son accueil : Si nous n’avions pas passé la nuit à l’hôtel, nous ne l’aurions pas vu ! il a fait un effort de venir se présenter le matin au petit déjeuner.
  • Appréciation générale : vu le prix, et le manque de recherche, j’avais l’impression qu’il profite de sa renommée, et qu’il s’endort sur ces lauriers…

Thierry B

  • Le cadre : Assez cossu, une peu lourd, belles poutres, peintures pas très inspirante (à part une,….merci Thierry C. !).
  • Le service : Jeune, sympa, attentif et décrontacté. Elles/ils se sont bien donnés de la peine avec les langues ! On peut leurs reprocher une lenteur assez exaspérante entre les plats. Mais était-ce la faute du service ou de la cuisine ?
  • Les entrées : Dans l’ensemble, belles à voir et excellentes (je garde un excellent souvenir de celle avec l’huitre chaude). En plus une petite surprise sous forme d’un ‘trou Normand’ des plus alléchant (mais qu’est-ce qu’il faisait là….pas sur la carte…..retour des couverts…..problème à la cuisine ???).
  • Le plat principal : Dans le cochon tout est bon ! Surtout un porc ibérique que diable !
  • Fromages et/ou desserts : Excellent dessert au chocolat.
  • L'originalité du menu : Des belles idées dans ce menu. Sont-elles exploitées au maximum ?
  • Les vins : Merlot vraiment bon. Prix vraiment décoiffant !
  • Le Chef et son accueil : Nous l’avons croisé par hasard lors du souper (mais pas à la table), puis nous l’avons revu au petit déjeuner.
  • Appréciation générale : C’était bon, à n’en pas douter. Mais il manquait ce je ne sais quoi qui fait le ‘ouah ! C’est génial ! Entièrement d’accord avec mes collègues : Stucki à Bâle mérite un 19/20 et le Fischerzunft un 15/16 sur 20.

Thierry C

  • Le cadre : Pas trop aimé le cadre. Il me semble que cet hôtel et restaurant est resté bloqué une vingtaine d’année en arrière. Par contre de l’extérieur c’est très beau avec le Rhin en contre fond.
  • Le service : Très attentionné et jeune. J’ai apprécié les efforts du personnel pour la langue.
  • Les entrées : Les amuses bouches étaient tous extraordinaires. Les deux premières entrées aussi. Dommage que la dernière entrée était pour moi quelconque. Sans reflet.
  • Le plat principal : Le cochon mon cochon il était bon. La saucisse au sang aussi bien bonne. Que de souvenirs d’enfance.
  • Fromages et/ou desserts : Bon fromages particulièrement celui aux truffes. Crémeux à souhait. Les desserts super bons aussi. J’ai adoré surtout le sorbet cacao.
  • L'originalité du menu : Grâce aux amuses bouches j’ai trouvé le menu original.
  • Qualité de produits : Très bien.
  • Les vins : Le premier pour l’apéro pas bon. Les autres étaient interressant. Particulièrement le Merlot et le vin de Froté.
  • Le Chef et son accueil : Pas vu à table durant la soirée mais est venu le lendemain nous demandé si nous avions passé une bonne soirée.
  • Appréciation générale : Une bonne table mais pas comparable à un autre 19 points Gault Millau.



    Souper Annuel 2012


    Le Chef Benoît Violier élu Cuisinier de l’année 2013 en Suisse, avec l’obtention d’une note de 19/20 décernée par le Gault & Millau Suisse. Il n'en fallait pas plus pour que la Confrérie se déplace au restaurant de l'Hôtel de ville de Crissier.


    Le chef nous a proposé son menu d'Automne no. 4 :


    • Perles de Corail à l'Osciètre "nouvelle pêche".
    • Foie gras de Canard des Landes cuit au naturel, fine gelée de grands crus du médoc.
    • Belle Noix de Saint-Jacques de la baie de Saint-Brieuc poêlée, aromatisée coriandre-citron.
    • Papillote végétale à l'œuf de poulette aux Truffes blanches d'Alba.
    • "Diable" de Turbot de Port-Joinville voilé.
    • Zéphyr d'Oursin violet de Douarnenez, fumet iodé au "Champagne rosé".
    • Lièvre à la royale XIXème siècle revisité ou Les côtelettes de Chamois Alpinpoêlées, sauce poivrade.
    • Sélection de Fromages du moment.
    • Arlequin de panna cotta et Raisin framboisier.
    • Feuillet tiède de Poire Williams du Valais au chocolat manjari.
    • Mignardises de saison.


    Les vins


    2010
    Weissriesling, H.-U. Kesserling http://www.bachtobel.ch/fr/
    2009
    Petite Arvine, Philippe Darioli, Martigny
    2009
    Humagne Rouge, Simon Maye

    Les appréciations :


    Total général
    Hôtel de ville Crissier
    Benoit Violier


    Catherine F. 49.0
    Denis D. 48.5
    Régula S. 49.2
    Thierry B. 50.3
    Thierry C. 53.0
       
    TOTAL 250/300

    Dans le détail :
        Catherine     Denis     Régula     Thierry B.     Thierry C.  
    Le cadre 6.0 5.0 5.0 4.4 5.5
    Le service 3.0 4.0 5.2 4.0 4.0
    Les entrées 5.0 5.0 5.0 5.6 5.5
    Le plat principal 6.0 4.0 4.5 5.5 5.0
    Fromages et/ou desserts 5.0 5.0 5.0 5.3 5.5
    L'originalité 4.0 4.5 5.8 5.0 5.5
    Les vins 5.0 5.5 4.0 4.8 5.0
    Le ou la Chef et son accueil 4.0 5.0 5.2 4.5 5.5
    Appréciation générale 5.0 4.5 4.0 5.2 5.5
    Le weekend en général 6.0 6.0 5.5 6.0 6.0
          
    TOTAL* 49.0 48.5 49.2 50.3 53.0
    *Le total est extrapolé sur 60 points (note maximum si tous les critères sont remplis).

    Catherine

    • Le cadre : J’ai beaucoup aimé le cadre, sobre, on s’y sent à l’aise.
    • Le service : Fausses notes. L’assiette de Denis alors qu’il était absent de la table, les verres repris alors qu’ils n’étaient pas encore tout à fait vide. Ca ne devrait pas arriver dans un restaurant de cette classe.
    • Les entrées : J’ai trouvé les entrées excellentes (avec un souvenir particulier de la coquille St-Jacques ou de  l’œuf de poulette aux truffes blanches, un REGAL…) Par contre, les oursins… Où voulait-il en venir avec cette entrée ? Consistance et amertume en bouche désagréables.
    • Le plat principal : Que ces petites côtelettes de chamois étaient succulentes.
    • Fromages et/ou desserts : Desserts : un petit manque d’originalité mais si non, agréables, pas trop lourds ou sucrés.
    • L'originalité du menu : On reste quand même dans les grands classiques.
    • Les vins : J’ai aimé les vins. Le premier blanc (Thurgovie) était surprenant.
    • Le Chef et son accueil : On l’a vu et échangé quelques paroles. What else ?
    • Appréciation générale : Enormément de plaisir. Un peu cher quand même ? Oui, non…
    • Le week-end en général : Un week-end très plaisant, comme toujours !!

    Denis

    • Le cadre : Sobre et agréable, manque un peu de fantaisie.
    • Le service : Efficace mais brouillon (peut-être trop de monde) – servir quant il manque une personne à table, commencer à desservir quant tout le monde n’a pas fini, ne pas tenir compte du client gauché, etc., à ce niveau de restauration, cela ne devrait pas arrivé.
    • Les entrées : Bien présentées, bonnes, mais les oursins m’ont fait descendre de mon nuage.
    • Le plat principal : Quant j’ai vu l’assiette arrivé, je me suis demandé où était passé le lièvre ? Une fois trouvé sous la décoration, je suis vraiment resté sur ma «faim» ! De plus l’accompagnement était dessevant, pas très gouteux et de consitance molle, un grand BOF !
    • Fromages et/ou desserts : Très beau choix de fromage ! Je prend toujours un peu d'Epoisse, celui-ci était très, très, très salé, j’ai eu beaucoup de peine à le manger.
    • L'originalité du menu : A ce prix plutôt élevé (CHF 360.00) je m’attendais à mieux (je repense à Stucki)....
    • Les vins : Les choix du sommelier étaient judicieux.
    • Le Chef et son accueil : Il est venu quant j’étais aux toilettes, je n’ai donc pas eu la chance de le voir.
    • Appréciation générale : Un peu deçu, j’avais encore le souvenir de Girardet, et c’était le top !
    • Le week-end en général : Très bonne organisation, un temps magnifique, que du bonheur !

    Régula

    • Le cadre : Cadre sobre, jolis panneaux lumineux,tables discrètes.
    • Le service : Impeccable, à tel point que nous nous demandions s’il y avait un micro dans l’ours servant de décoration de table… 5,6. Temps trop long en fin de repas jusqu’à ce que l’on nous amène l’addition 4.9.
    • Les entrées : Perles de Corail à l’Osciètre : goût un peu trop prononcé de maggy 4.5. Foie de canard des Landes chuckney de pommes : foie gras très fin et onctueux, chuckney original  5.2. Belle Noix de St-Jacques de la Baie de St-Brieux, au citron de Menton : excellent, bravo pour cette sauce suptile, raffinée et exquise, citronnée et légèrement pimentée et la cuisson optimale de la noix, un rêve 6. Papillote végétale à l’œuf de poulette aux truffes blanches d’Alba : c’est fou la façon originale de cuisiner un œuf de poulette, fin et bon 5.4. Diable de Turbot de Port-Joinville au vinaigre de Xéres, sauce un peu trop corsée pour un poisson, à mon goût : 5.2. Zéphir d’Oursin violet de Douarnenez, fumet iodé au Champagne rosé : la langue d’oursin est un peu âpre et amer, consistance surprenante ; là, mes papilles gustatives se sont un peu braquées 4.
    • Le plat principal : Lièvre à la royale XIXème siècle revisité : jolie présentation, viande consistance d’un bouilli.
    • Fromages et/ou desserts : Très bel assortiment de fromages, bravo à l’enthousiasme du garçon en présentant ce beau chariot  5.5. Arlequin de panna cotta et raisin framboisier Fillet tiède de Poire Williams du Valais au chocolat manjari.
    • L'originalité du menu : Très varié, beaucoup de recherches, original  5.8.
    • Les vins : Weissriesling, H.-U. Kesselring 2010: doux, ptit gout de pommes. Petite Arvine, Ph. Dalioli, 2009 Humagne, S. Maye, 2009: amer.
    • Le Chef et son accueil : Accueil chaleureux de Mme Violier à notre arrivée Bref entretien avec M.Violier à la fin du repas.
    • Appréciation générale : Prix surfait, ce qui abaisse le rapport qualité/prix.
    • Le week-end en général : Très beau week-end, merci Thierry pour ton engagement et ta bonne organisation

    Thierry B

    • Le cadre: assez joli. Les peintures bof-bof ...
    • Le service: efficace mais diablement éloigné du client. Je note quelques erreurs et approximations.
    • Les entrées: au vu du menu, je trouve qu'il est difficile de faire une coupure net entre les entrées, le plat principal et les desserts.
    • L'originalité du menu: oui original. Je crois qu'on peut le dire. Bien sur que les aspects "moléculaires" n'étaient pas aussi "décoiffants" que chez Adrian Ferrà. Le reste m'a beaucoup plu.
    • Les vins: bonnes bouteilles contenant des cépages rares pour la région considérée. A priori, le prix des vins n'est pas compris dans la gamme "M-Budget". Il est regrettable que certains vins du coin (Chasselas, Salvagnin, Pinot Noir...) ne soient pas proposés à un prix plus attractif.
    • Le ou la Chef et son accueil: apparemment c'est LA cheffe qui nous a accueillie. Je ne garde pas le souvenir d'un accueil débordant de chaleur et de convivialité.
    • Appréciation générale: je n'arrive pas vraiment à cadrer le type de cuisine de Denis Martin. Est-ce une cuisine gastronomique traditionnelle poussée à ces limites ou une fenêtre sur la cuisine moléculaire ? Peut-être un mélange des deux. Ceci dit il ne faut pas gâcher son plaisir avec ce genre de question. Oui, M. Martin sait manier les goûts et les couleurs, les casseroles et l'azote liquide.

    Thierry C

    • Le cadre : Très belle salle à manger. Ambiance agréable. Un petit bémol, la musique en fond sonore était vraiment pas à mon gout.
    • Le service : Beaucoup de monde, ce qui donne un service efficace. Par contre un peu décu sur certains points, comme servire une assiette lorsqu’un convive n’est pas à table. A la fin du repas presque compliqué de trouver une serveur pour avoir l’addition.
    • Les entrées : C’était simplement superbe. J’ai adoré le Foie gras de Canard des Landes cuit au naturel. La Noix de Saint-Jacques était juste fantatisque avec des goûts étonnants (coriandre-citron). L’œuf de poulette au Truffes d’Alba un pur délice.. Des produits de qualité et une cuisine inventive et surprenante.
    • Le plat principal : Les côtelettes de Chamois Alpin poêlées, sauce poivrade était bonne. Qualité de viande excellente et cuisson parfaite. Par contre elles étaient vraiment très petites et j’avais l’impression de poursuivre avec une entrée supplémentaire. Avec ce plat, j’ai pas eu l’impression de manger de la chasse, façon « traditionnelle ».
    • Fromages et/ou desserts : Un plateau de fromage digne d’une grande maison et des desserts extraordinaires. Bravo !
    • L'originalité du menu : Vraiment très bien.
    • Les vins : J’ai aimé les deux vins blancs, j’ai eu un peu plus de peine sur l’Humagne.
    • Le Chef et son accueil : Sympa. Il est venu et a pris du temps pour parlé avec nous de cette magnifique saison qu’est l’automne pour les cuisiniers. 
    • Appréciation générale : Vraiment très bien. Peut-être un commentaire en ce qui concerne le prix. C’est pas donné CHF360 pour le menu dégustation. Certainement qu’il faut mettre en relation ce prix avec la brigade (plus de 35 personnes) et le personnel en salle. Finalement il n’y a pas un grand nombre de table et pour une bonne rentabilité ce prix est certainement une nécessité.
    • Le week-end en général : Magnifique. Beau, Bon et Bantastique


    Souper Annuel 2013


    Une petite ballade par le Pays d'Enhaut et le village de Rossinière ou Catherine nous a convié pour un week-end à la découverte du restaurant "Les Jardins de la Tour"  tenu par le chef Patrick Gazeau. www.lesjardinsdelatour.ch




    Le chef nous a proposé le menu suivant :


    • Rillette d’Omble Chevalier et crème à la moutarde
    • Carpaccio de cerf au vieux l’Etivaz et Truffe fraîche du pays Huile de noisette du moulin de Severy
    • Aumonière et consommé de faisan Et son foie gras poêlé
    • Carré de chevreuil Sauce poivrade et airelles fraîches Accompagnement automnal
    • Les délices de nos alpages
    • Tarte Tatin de pruneaux et son caramel Sorbet maison aux abricots.

    Les vins :


    Nous avons dégusté deux vins durant cette soirée :

    • en rouge "Provocation" de Féchy
    • en blanc Sauvignon Domaine Grillette Cressier (NE)

    D'autres photos de notre périple sont disponibles dans la rubrique "Archives" sous l'onglet "Plus de photos".

    Les appréciations :


    Total général :

    Les Jardins de la Tour
    Patrick Gazeau


    Catherine F. 46.0
    Denis D. 50.0
    Régula S. 52.8
    Thierry B. 50.3
    Thierry C. 49.0
       
    TOTAL 248/300

    Dans le détail :
        Catherine     Denis     Régula     Thierry B.     Thierry C.  
    Le cadre 5.0 5.0 5.6 5.0 5.0
    Le service 5.0 4.0 5.3 4.3 4.0
    Les entrées 5.0 5.5 5.5 4.8 4.0
    Le plat principal 5.0 5.0 4.9 5.2 5.0
    Fromages et/ou desserts 3.0 4.5 5.1 4.5 4.0
    L'originalité du menu 4.0 4.5 5.2 5.0 4.5
    Les vins 5.0 5.5 5.4 5.3 5.0
    Le/la Chef et son accueil 4.0 5.5 5.3 5.2 5.0
    Appréciation générale 5.0 5.0 5.3 5.0 5.0
    Le week-end en général 5.0 5.0 5.3 5.0 5.0
          
    TOTAL* 46.0 50.0 52.8 50.3 49.0
    *Le total est extrapolé sur 60 points (note maximum si tous les critères sont remplis).

    Catherine

    • Le cadre : Cadre très chaleureux et sobre.
    • Le service : Malgré le petit couac du thé, j'ai trouvé Madame très sympathique et assez efficace. Le conseil pour les vins était aussi très judicieux.
    • Les entrées : J’ai trouvé les entrées excellentes, très fines.
    • Le plat principal : Superbe carré de chevreuil.
    • Fromages et/ou desserts : Seul bémol du souper, le dessert n'était à mon goût pas à la hauteur.
    • L'originalité du menu : On reste sur du classique.
    • Les vins : Très belles découvertes, surtout le rouge mais le blanc était excellent aussi.
    • Le Chef et son accueil : Rien de spectaculaire mais il doit être bien occupé en cuisine.
    • Appréciation générale : Surprise en bien. Pour un 14 point, ce restaurant tient la route.
    • Le week-end en général : Pour un week-end "croquettes sèches pour chats", tout s'est bien passé.

    Denis

    • Le cadre : Chaleureux, cohérent avec le lieu.
    • Le service : Petites erreurs et oublis, pourtant que 2 tables à servir. Attention !
    • Les entrées : Les 3 entrées excellentes, par la présentation et le goût, le tout dans la ligne du chasseur.
    • Le plat principal : Bonne cuisson du chevreuil, accompagnement en suffisance, on sent le fait maison. 1 petit point de moins; la proposition d'un supplément aurait fait la différence.
    • Fromages et/ou desserts : Fromage bon mais limité. Dessert bon, mais sans folie.
    • L'originalité du menu : Menu surprise, sans surprise (Automne = chasse). L'originalité aurait pu être dans le choix de la viande peut-être.
    • Les vins : Bon choix de Thierry B. Très bon vin Neuchâtelois.
    • Le Chef et son accueil : Madame en salle, monsieur en cuisine, le couple à la sortie, impeccable.
    • Appréciation générale : Très bonne soirée, agréable, chaleureuse. Bon choix de Catherine.
    • Le week-end en général : J'ai beaucoup aimé l'endroit, l'hôtel, le lieu. Un peu de simplicité c'est très bien aussi. Dommage la pluie suis sûre qu'on aurait pu faire une belle promenade.

    Régula

    • Le cadre : Ambiance intime et décontractée, un brin nordique, tout en bois, très sympa.
    • Le service : Une personne zen pour le service, agréable. Un peu d'attente en fin de repas.
    • Les entrées : Rillettes d'Omble Chevalier et crème à la moutarde. Carpaccio de cerf au vieux l'Etivaz et Truffe fraiche du Pays 5.9. Huile de noisette du moulin de Severy: pour mes papilles gustatives le fromage était trop corsé par rapport au goût des légumes très fin et du carpaccio de cerf 5.3. Aumônière et consommé de faisan et son foie gras poêlé.
    • Le plat principal : Accompagnement original et excellent, carré de chevreuil un peu trop sec, éventuellement trop cuit.
    • Fromages et/ou desserts : Arrivé à cette phase du menu, je n'ai plus faim, la prochaine fois je commence par le dessert...
    • L'originalité du menu : Bien, produits régionaux.
    • Les vins : Le "Provocation" porte bien son nom, délicieux.
    • Le Chef et son accueil : Décontracté.
    • Appréciation générale : -
    • Le week-end en général : J'ai bien apprécié que l'hôtel soit à deux pas du restaurant. Le village de Rossinière est charmant avec ses vieux chalets en toit de tavillons.


    Thierry B
    • Le cadre : Bien que fortement ancrée dans la mouvance "folkloriste", je ne fus point insensible au charme intime du cadre. Celui-ci est d'ailleurs très favorable au rendez-vous amoureux en phase(s) de conclusion(s).
    • Le service : Difficile ce point... Gestuelle affectée. Manque de naturel peut-être. Sourire convenu et à peine forcé. Le temps d'attente entre les plats était convenable.
    • Les entrées : L’aumônière m'a bluffée et le reste m'a convenu...
    • Le plat principal : Délectable chasse. Accompagnement un peu décevant.
    • Fromages et/ou desserts : Mouais, tout en ayant assez mangé je suis resté sur ma faim sur ce point.
    • L'originalité du menu : Rien de révolutionnaire certes. Classique mais probant.
    • Les vins : Beau Sauvignon neuchâtelois (comme quoi...) et une "Provocation" vaudoise de bon aloi.
    • Le Chef et son accueil : La Cheffe nous a servi (voir ce point) et le chef m'a remercier de sa cuisine d'où il nettoyait ses casseroles.
    • Appréciation générale : Je suis convaincu que l'oiseau Gazeau gazouille à merveille.
    • Le week-end en général : Fut bon. Chalet de Balthus en prime. Merci Catherine de nous avoir amener dans ce coin de pays.

    Thierry C

    • Le cadre : J'ai bien aimé l'ambiance chalet. Très chaleureux.
    • Le service : Un peu tête de linotte... des oublis et des mélanges.
    • Les entrées : Les entrées vraiment excellentes. Belles présentations et des bons goûts.
    • Le plat principal : Le carré de chevreuil vraiment très bon. De la belle chasse.
    • Fromages et/ou desserts : Fromage ok mais sans plus. Dessert bof. Peut-être le point faible du chef.
    • L'originalité du menu : Pas de surprise mais bon.
    • Les vins : Très bon choix.
    • Le Chef et son accueil : Rien à redire. Madame était en salle et Monsieur est venu saluer à la sortie.
    • Appréciation générale : Belle soirée. Belle découverte. Sympathique table dans la montagne.
    • Le week-end en général : Un super week-end bien organisé. Il y avait que le temps qui n'était pas avec nous. Merci Catherine pour cette jolie découverte.
     




























    Souper Annuel 2014

    Visite sur la riviera vaudoise. Un temps superbe et une vue magnifique depuis ce fameux patrimoine mondial de l'UNESCO pour les vignes en terrasses du Lavaux. Régula nous a organisé un weekend ponctué par un excellent repas Au Pont de Brent tenu depuis maintenant 3 ans par M. et Mme Stéphane Décotterd.

    Le chef nous a proposé le menu suivant :

    Les Coquilles Saint-Jacques des « Iles Lofoten » marinées aux baies roses, betteraves et caviar « Qiandao »

    Le Dos de Cabillaud au Lait de coco et Citron vert comme une "Tom Kha Gaï"

    Le Homard Bleu de Bretagne, aux Artichauts Poivrades, pulpe d'Olives Grossane

    La noix de ris de veau aux Carottes, jus parfumé à la livèche

    Le Canard Nantais Roti au vinaigre de Banyuls

    Le Plateau de Fromages Frais et Affinés du Pays

    Les Pommes de la "Ferme du Closy" sphère croquante, sorbet pomme verte et beignet de compote.

    Le Café Pur Arabica nougatine et crémeux chocolat, écume de café blanc

    Les vins
    Chardonnay Vieilles Vignes 2012 de Chamoson - S. Maye
    Sauvignon Blanc du Tessin - A. Kaufmann
    Merlot Saint-Saphorin - Pierre Monachon

    Catherine

    • Le cadre : Classique.
    • Le service : Très bien, la sommelière très sympa.
    • Les entrées : Seul bémol à mon goût, le « bouillon » qui accompagnait le homard
    • Le plat principal : Quel régal ce canard, des sommets
    • Fromages et/ou desserts : Trop gras le beignet aux pommes, dommage
    • L'originalité du menu : Rien de très nouveau
    • Les vins : De très belles découvertes
    • Le Chef et son accueil : Une sympathique poignée de main
    • Appréciation générale : Une très grande table
    • Le week-end en général : Superbe week-end, merci à Regula

    Denis

    • Le cadre : Un peu austère, mériterait un coup de jeune et table sans folie
    • Le service : Efficace, présent juste ce qu’il faut, là aussi, très sobre
    • Les entrées : Pas de fausses notes, les cuissons parfaites, belles présentations
    • Le plat principal : Le canard présenté avant la découpe fait toujours sont effet. La cuisson excellente, mais je le trouvais un peu seul dans l’assiette
    • Fromages et/ou desserts : Beau plateau de fromage, mais quelques incontournables manquants. Excellent dessert, mais j’aurais inversé l’ordre, pour ne pas terminer avec un plat un peu bourratif
    • L'originalité du menu : Très bon, mais un peu à l’image du cadre, manque de folie
    • Les vins : Bien conseillés, les vins sont en accords avec le menu
    • Le Chef et son accueil : Présent au moment du départ, ca fait toujours plaisir
    • Appréciation générale : Tout était bien, faudrait pas grand-chose pour que ça soie très bien !
    • Le week-end en général : Une organisatrice hors pair ! Réguli nous a fait passer un excellent weekend ! Tout y était ! L’apéro dans un endroit superbe, un bon restaurant, une nuit dans une maison d’hôtes originale, une belle promenade au soleil dans les vignes avec une magnifique vue sur le lac Léman, et un verre d’adieux dans ton jardin, très beaux souvenirs ! Merci beaucoup !

    Régula

    • Le cadre : Bon enfant, rien d’extravagant, sol tape à l’œil un léger étouffant
    • Le service : Bravo à la sommelière qui connait bien ses vins et en parle avec amour
    • Les entrées : Quel beau voyage : des îles Lofoten jusqu’en Bretagne. Entrées variées, originales. La cuisson des coquilles St-Jacques, du dos de Cabillaud, du Homard et du ris de veau était parfaite. Et l’alléchante petite sauce qui accompagnait le Dos de Cabillaud, j’en rêve encore !Sympa de connaître la provenance des différents plats
    • Le plat principal : La cuisson du canard parfaite entourée d’une croûte croustillante et délicieuse
    • Fromages et/ou desserts : Beau choix de fromages de surcroît du Pays. Pour moi, difficile de mettre une note pour les desserts, je n’apprécie ni les pommes, ni les desserts au café….c’est une question de goût personnel, je me permets de ne pas mettre de note
    • L'originalité du menu : Beaucoup de recherche et varié, manque le petit brin de folies
    • Les vins : En accord avec le menu
    • Le Chef et son accueil : Mme Decotterd nous accueille et supervise le service. M. plus discret, nous salue en partant
    • Appréciation générale : -
    • Le week-end en général : La  vue époustouflante sur le Lac Léman depuis la terrasse le Deck du restaurant « le BaronTavernier » à Chexbres estompe l’accueil et le service catastrophique lors de notre apéro, dommage !!! porte très mal son nom… Très bon accueil d’André Goy au 7e Art à Corsier-sur-Vevey , sympa petit déjeuner plongé dans un décors cinéma et projection de films muets de Charlie Chaplin

    Thierry B

    • Le cadre : Franchement dit, le cadre ne pas spécialement interloqué. Un peu 'lourd', style bourgeois début des années '80. Ceci dit on mange pas le cadre, hein !
    • Le service : A part la sympathique sommelière, j'ai trouvé le service assez quelconque. Pas de 'présence'. Ceci dit on mange pas le service, hein !
    • Les entrées : Des coquilles Saint-Jacques au homard bleu en passant par une cuisson éblouissante du dos de cabillaud avec son accompagnement magique, ces entrées 'crustacés et poissonesques' furent une belle réussite, hein !
    • Le plat principal : Souvent, nous avons été quelques peu désarçonner par le 'plat principal'. Cette fois, nous avons eu une belle surprise ! Ce Canard Nantais était vraiment original et délicieux. Avec deux services SVP. Que demander de plus, hein ?
    • Fromages et/ou desserts : Fromage classique, quoi, normal. Dessert moins alléchant, manque d'harmonie, d'équilibre (exemple : la compote)
    • L'originalité du menu : L'originalité du menu était original. Voilà qui est dit !  Et les produits étaient de qualités (si j'ose…..,hein.)
    • Les vins : Le chardonnay de Bex (si j'ai bon souvenir) servi à l'apéro m'a déçu. La suite moins. Un chardonnay de Maye est, en principe, excellent. Le reste (sauvignon du Tessin et merlot du St-Saphorin furent de belles et découvertes
    • Le Chef et son accueil : Oui, IL était là, mais un peu distant pendant notre départ (il y a avait d'autres visiteurs plus…. importants apparemment). L'on a vu Madame au service sans que je sache que c'était Madame, d'ailleurs
    • Appréciation générale : J’adhère, je vote pour, j'y retourne, je salive, j'en redemande, encore, plus…...
    • Le week-end en général : Soyons clair, un week-end avec les CT c'est toujours parfait !!!!
    Thierry C

    • Le cadre : C’est pas mon style. Je trouve que l’environnement était un peu chargé, lourd. Il me semble que la salle n’a pas changé depuis le prédécesseur
    • Le service : Impeccable et très sympathique. Une belle équipe
    • Les entrées : J’ai adoré. Les entrées étaient métrisées, inventives, parfaites. J’ai particulièrement apprécié le dos de cabillaud et la noix de ris de veau. Juste succulent
    • Le plat principal : Le canard Nantais entier, présenté à la table puis découpé en salle. Une cuisson parfaite. Un goût exquis
    • Fromages et/ou desserts : Les fromages étaient bons. Les desserts : rafraichissant pour le premier avec cette trilogie autour de la pomme. Un petit bémol pour le beignet, un peu gras et lourd pour une fin de repas. Le deuxième tout en chocolat et café avec une magnifique présentation
    • L'originalité du menu : Bravo. Un pur délice. Le chef a repris de mains de maitre l’établissement et apporte une magnifique touche au plat qu’il concocte
    • Les vins : De belles découvertes. Merci à la caviste qui nous a fait découvrir d’excellents crus de chez nous
    • Le Chef et son accueil : On l’a vu à la fin à la sortie du restaurant. Semblait très occupé. Difficile de vraiment juger
    • Appréciation générale : Une belle redécouverte. Beaucoup de promesse avec ce jeune cuisinier. Fait partie des grands
    • Le week-end en général : Juste parfait. Bravo Réguli pour l’organisation. De la chambre d’hôte magnifique en passant par l’apéro au milieu d’un de ce magnifique panorama classé et finalement la cerise sur la gâteau avec cette superbe table






































    Souper Annuel 2015

    25 ans. Cette année 2015, les Croque-Tout ont 25 ans d'existence. Pour passer ce cap, nous nous sommes rendus dans les Grisons pour, point d'orgue de notre séjour, un repas chez Andreas Caminada, 4 Toques et 19 points au Gault Millau.

    C'est dans son château Schauenstein Schloss Restaurant Hotel à Fürstenau que le chef nous a proposé un menu aux multiples plats plus incroyables les uns des autres.

    Le chef nous a proposé le menu suivant :
    image-7010793-Menu Caminada 001.jpg
    Les vins
    2011
    Graubünden
    Sauvignon Blanc
    Manfred Meier, Zizers
    2011
    Bündner Herrschaft
    Completer
    Martin Donatsch Weingut "Zum Ochsen" Malans
    2011
    Bündner Herrschaft
    Pinot Noir "H"
    aus der Jéroboam
    Christian Hermann, Fläsch
    Les appréciations
    Total général
    Schauenstein
    Andreas Caminada
    Catherine F             45.0
    Denis D            45.0
    Régula S            45.9
    Thierry B            48.9
    Thierry C            53.8
    TOTAL         239/282
    Dans le détail

    Catherine  Denis   Régula Thierry BThierry C
    Le cadre    6.0    4.5   3.2     5.1    5.0
    Le service    5.0    5.5   5.0    4.6    5.8
    Les entrées    4.0    5.0   5.6    5.4    5.5
    Le plat principal    5.0    6.0   5.4    5.2    5.5
    Fromages et/ou desserts    5.0      -   5.1    5.5    5.5
    L'originalité du menu    6.0    5.0   5.8    5.7    6.0
    Les vins    4.0    4.5   5.1    4.7    5.5
    Le ou la Chef et son accueil      -    3.0     -    1.0    3.5
    Appréciation générale    5.0    5.5   5.2    5.7    5.5
    Le week-end en général    6.0    6.0   5.5    6.0    6.0
    TOTAL*   45.0   45.0  45.9   48.9   53.8

    *Le total est extrapolé sur 60 points (note maximum si tous les critères sont remplis).

    Catherine
    • Le cadre (salle à manger, etc): J’ai beaucoup aimé le clair obscur de la salle à manger et naturellement toute l’ambiance de cette magnifique demeure.
    • Le service: Le personnel est sympa et l’essai de traduction des menus un beau geste.
    • Les entrées: Trop de saveurs différentes qui à mon goût n’allaient pas toujours ensemble.Beaucoup d’amerture aussi qui n’est pas toujours agréable en bouche.
    • Le plat principal: Quelque chose de plus classique. On peut enfin se poser.
    • Fromages et/ou desserts: Très ravigotants sauf le soufflé (délicieux en passant) un peu « lourd »après un tel repas.
    • L'originalité du menu: Il fait fort.
    • Les vins: Découverte des vins des Grisons mais sans plus.
    • Le ou la Chef et son accueil: J’attendrai le jour et la nuit…et jusqu’au déjeuner !!
    • Appréciation générale: Une grande table mais peut-être difficile d’approche.
    • Le weekend en général: Mais que vouloir de plus !! Un grand tout merci à Thierry et vive la terre du milieu…
    Denis
    • Le cadre (salle à manger, etc): Le château, le parc, les chambres, le top ! La salle, perturbant ! En effet, peu de décoration, sombre avec un éclairage métant en valeur que les tables.
    • Le service: Génial, efficace, discret avec un bel effort pour la langue !
    • Les entrées: Les multiples amuse bouche et entrées sont superbement présentés et originals (plat sur écran). Pour les goûts, on se perd un peu avec dès fois trop de contradictions où l’ingrédient principal n’est qu’anecdotique.
    • Le plat principal: Cuisson parfaite, excellent.
    • Fromages et/ou desserts: Pas pris.
    • L'originalité du menu: Une appréciation toujours difficile, mais peu de plats nous ont laissé indifférents.
    • Les vins: Si on se lache un peu, les prix prennent très vite l’ascenseur. Les vins conseillés étaient bons, mais sans plus.
    • Le ou la Chef et son accueil: Le chef, présent, n’est pas venu, très dommage.
    • Appréciation générale: J’aime cet endroit, avec ses multiples salles (Terrasse pour l’apéro, salon cossu pour le cigare et un autre pour le déguster un dernier apéritif qui accompagne le café et très nombreuses mignardises). J’ai aussi beaucoup apprécier le petit déjeuner avec cette grand table unique favorisant la convivialité).
    • Le weekend en général: Merci beaucoup à Thierry pour l’organisation. Je garde un grand souvenir des bains et surtout, surtout, surtout la maison des Hobits! Merci beaucoup !!!
    Régula
    • Le cadre (salle à manger, etc): Salle à manger dans la pénombre, trop sombre pour ma part.
    • Le service: L’idée des petites cartes amenées en cours de repas en guise de carte de menu  est très sympa.
    • Les entrées: Les Amuse-Bouche, les Petites Bouchées, et les différentes entrées sont un pur bonheur pour l’œil, des œuvres d’art, très belle présentation. Caminada joue avec les différentes saveurs (acide, amer) parfois au détriment de la finesse de la viande ou du poisson.
    • Le plat principal: Toutes les viandes (à  part le poulet de Val Lumnezia) étaient très fines et juteuses, le sorbet de betterave excellent, par contre la betterave masque le goût de l’omble chevalier.
    • Fromages et/ou desserts: -
    • L'originalité du menu: Beaucoup d’originalité et de subtilités tout au long de la soirée : des amuse-gueules prises sur la terrasse jusqu’au crescendo final; présenter le « Splendur Hexenring « sur une tablette de I-Pad sur un écran en pleine ébullition, nous projette d’une œuvre d’art statique, en une en mouvement et dynamique. Belle réussite.
    • Les vins: Superbe Sauvignon blanc  long en bouche au goût de sureauPinot rouge ; délicieux goût de griottes.
    • Le ou la Chef et son accueil: Malheureusement, on n’a pas eu l’honneur de le voir, une personnalité qui a l’air d’avoir du chien, une omission qui laisse un vide, et qui aurait finalisé notre belle soirée, dommage…je ne mets pas de note !
    • Appréciation générale: Nous avons passé une très belle soirée, pleines de surprises.
    • Le weekend en général: Merci Thierry pour l’organisation de ce superbe week-end, Bad Ragaz, les bains, l’expo de sculptures dans le parc, le Greisinger Museum un peu loufoque, le petit déjeuner à Fürstenau, ces beaux et bons moments resteront gravés dans ma mémoire.
    Thierry B
    • Le cadre (salle à manger, etc): Histoire de se situer dans la suite de mes commentaires, il est nécessaire d'indiquer que la salle à manger est en fait un théâtre. Les tables sont la scène, d'ailleurs éclairées de projecteurs, le personnel représente les figurants, le reste de la salle le décor, les clients incarnent les spectateurs, les techniciens les cuisiniers et le metteur en scène le chef. Les acteurs, les vedettes et les stars de la comédie sont bien évidemment les plats.
    • Le service: Les figurants étaient convenables, sans plus. Peu souriants. La langue a peut-être été une barrière. Les acteurs (donc les plats) défilaient harmonieusement. Attente raisonnable entre les vedettes.
    • Les entrées:
      Parlons d'abord des amuse-bouches. Très humblement, je note quelques dissonances au niveau de l'attribution des rôles. Les mélanges de goût ne m'ont pas enthousiasmé et laissé sur ma faim (si je peux dire...)
      Puis vinrent les entrées proprement dites. Ah, là les divas arrivent ! Que dire du 'Splendur Hexenring' magnifique 'salade' sur Ipad qui figurait comme assiette sur fond d'une animation virevoltante et colorée ? BRAVO. BIS BIS BIS. La suite fut tout aussi belle et satisfaisante. Oubliés les jeunes acteurs du début de la représentation. OUF ! Je respire. Des couleurs, des harmonies et raffinements gustatifs en veux-tu en voilà !
    • Le plat principal: Question : Y avait-il un plat principal ? Alors considérons le poulet comme ce plat.Mouais. Franchement, je garde un meilleur souvenir des entrées.
    • Fromages et/ou desserts: Adorable soufflé à la vanille. Plus tout le reste.
    • L'originalité du menu: Orignal c'est le moins qu'on puisse dire et les produits étaient frais et de qualité, vous ne trouvez pas ?
    • Les vins: Découverte de quelques crus grisons intéressants. Méritent-ils leurs prix? Vaste question...
    • Le ou la Chef et son accueil: 1 de présence, comme à l'école. Et voilà !
    • Appréciation générale: Finalement, riche soirée. Belle pièce de théâtre qui nous a valu son plein d'émotions. Et finalement tout est bien qui finit bien ! Non ?
    • Le weekend en général:
      Merci Chef Thierry C. Comme d'habitude tout a été conduit de main de maître durant ce beau week-end festif ! BRAVO !
    Thierry C
    • Le cadre (salle à manger, etc): Magnifique château. Ambiance très moderne. Un point que je n’ai pas aimé c’est l’éclairage dans la salle à manger. Celui était direct sur les plats ce qui fait que l’on a la tête à l’ombre et cela fait une étrange impression.
    • Le service: Impécable.
    • Les entrées: Beaucoup d’entrées, beaucoup d’amuses-bouches. On est un peu perdu après toutes ces découvertes. Par contre des mises en place fantastique, plus étonnantes les unes que les autres. C’est déroutant mais tellement beau.
    • Le plat principal: Une toute petite portion mais c’était juste succulent.
    • Fromages et/ou desserts: Le dessert était dans la même lignée que le reste. Très beau à voir, très bon à manger. Un petit bémol avec le souffé. Il était excellent mais de trop pour moi.
    • L'originalité du menu: Fantastique !
    • Les vins: Pas donné mais bon.
    • Le ou la Chef et son accueil: Malheureusement pas vu. Un petit mot dans la chambre pour nous souhaiter la bien venue. Il parait qu’il était là jusqu’à 22h et qu’ensuite il est parti car le lendemain il était à Londres. Un petit bonjour aurait été bien apprécié.
    • Appréciation générale: C’est une expérience déroutante. Beaucoup de mélanges de goûts, de texture. On a un peu de peine à si retrouver mais cela reste une fabuleuse expérience.
    • Le weekend en général: J’ai adoré ce weekend avec les Croque-Tout.