•  
  •  

Plus de photos

Vitznau (23 au 23 octobre 2016)

Les Grisons (30 mai au 1 juin 2015)



Le Pont de Brent (25-26 octobre 2014)


Rossinière (19-20 octobre 2013)


Ses dimensions s'expliquent par sa destination première de cave à fromages, tout en bois pour l'entreposage et la commercialisation de 600 meules. Le soubassement maçonné est l'œuvre de Gabriel Massar, la charpente de Joseph Genayne de Château d'Oex, et les frises et les décorations peintes sont de Jean Raynaud et de son épouse Marie Perronet, de Château d'Oex. De facture artisanale locale à clavins, il est surtout caractéristique par sa taille (113 fenêtres pour 60 pièces dont 40 chambres habitables, 27 mètres de façade sur 5 étages, 20 mètres au faîte, 15 mètres de profondeur) et son toit pentu (200 m2) à réveillonnage et pans brisés. Il a nécessité 750 m3 de bois en grume, soit plus de 200 épicéas, et 950 m2 de tavillons pour la couverture soit 70 épicéas de plus, pour un ensemble de près de 1 000 m3 coupés dans les forêts du propriétaire. De nombreuses inscriptions figurent sur la façade avant. Elles comportent 2 800caractères composées par David Henchoz lui-même, qui y exprime ses convictions chrétiennes personnelles. Il y mêle également des phrases tirées des œuvres d'Antoinette Des Houlières, poétesse contemporaine.

Lausanne (20-21 octobre 2012)

Schaffouse (22-23 octobre 2011)


Monaco (23-25 octobre 2010)


Bâle (22 mai 2010)

Au bord du Rhin
Vue de la chambre d'hôtel
Notre hôtel Ramada Plaza Hotel www.ramada--treff.ch


La Tour-de-Peilz (4 octobre 2009)

La Tour-de-Peilz
Le port de La Tour-de-Peilz
Catherine, Thierry B et Regula en route pour Chardonne
Regula, Catherine F et Thierry C au bord du lac Léman


Week-end à Vevey (28 avril 2007)


La balade gourmande (10 septembre 2006)

Une partie des Croque-Tout et quelques amis (-es) ont effectué une randonnée de 5 km sur les hauteurs de Bevaix et Gorgier.
Dans la descente, superbe panorama sur le lac et la Béroche. Et arrêt chez Rétropomme et ses anciennes variétés de fruits.
Après avoir défilé sous les tilleuls bicentenaires de l'allée de Châtillon, domaine qui date de 1735, nous avons débarqués à la Rouvraie. Un Oeil-de-Perdrix y accompagnait une soupe à base de truite, palée et brochet du lac de Neuchâtel.
A la ferme du château de Gorgier, l'on y déguste des fromages de la région, et l'on a pu s'émerveiller de voir des porcelets tètant des truies
Dans la montée, le fumet du poisson cède la place à l'odeur chaude des chevaux des Ouches. Le plat principal est servi en pleine campagne: rôti à la broche, pommes de terre, salade à base de cinq espèces de carottes. Avec un verre (ou deux) de pinot noir.
Puis c'est l'entrée dans les jardins du château, lui même vieux de 4 siècles et d'habitude fermé au public. Le café s'y marie avec une tartelette façon médiévale, pomme-raisin-canelle. Finalement arrivée à la gare de Gorgier, le ventre bien rempli, des images de paysages magnifiques dans nos têtes et un grand merci au temps qui fut superbe durant toute la journée.


Barcelone (17 au 19 septembre 2005)

Contactez nous à l'adresse suivante : info@lescroquetout.ch